Deuil de mon gazon:

Qui l'eut cru que je serais en deuil un jour de mon gazon!!

la tu dois te demander ...mais de quoi elle parle lolll

alors café en main (comme a tous les matins) je t'ouvre une petite partie de ma valise 

 

Il y a de sa déjà presque 15 ans en fait pour être très exacte le 5 avril 2005, mon chum et moi emménagions dans notre première maison Mon  bébé garçon étais le premier chapitre de cette aventure,en fait ces pour lui que nous voulions réaliser  l'impossible lui offrir se qu'il y a de mieux un environnemt calme et paisible ou il serait bon de le voir grandir,courir,et faire la rencontre de ses premier amies. Alors tu commence un peu a comprendre mon histoire de gazon.

Quelques boites plus tard le tout prend forme  nous sommes dans notre maison ma maison a moi, ma personnalité mes couleurs mon chez moi pour vraie ,ou je peut faire se qu'il me plaît. Je tes temps  repeints petite maison au grée de mes humeurs,au grée des saisons.

Mais la ou mon coeur a chavirer ces au moment ou j'ai planter ma première fleurs,

ou j'ai constater a quel point jouer dans la terre étais magique,je me souvient de l'odeur, de la texture et de la satisfaction que cette thérapie pouvait m'offrir

Je prenais soins a chaque année que le printemps me donnait, de faire le ménage de mes plate bande d'enlever chaque petite roche que l'hiver avait laisser derrière elle,et je ne pouvais que constater qu'il y avait encore de la vie. Cette vie que j'ai planter cette petites graine que j'ai semer a fleurie. Je les est vue grandir tout comme mes fils qui ont eux aussi grandi dans cette maison. Et je me souvient avec tellement de bonheur que bébé numéro deux aimait lui aussi mettre la main a la pate. Nous allions les choisir ensemble (prendre note que je connais absolument rien au fleurs) nos choix se faisait en fonction de la beauté de la couleur que celle ci nous inspirait et on partait ,la valise pleine de sac de terre,de sac de paillis et de pur  moment unique passer avec fiston. Maman on met cette fleurs la a cet endroit, et puis celle ci on la mets la !!!  qu'il 'il me lançait du haut de ses 3 ans. Après 5 ans a planter du bonheur sa commençais a prendre forme, une piscine ces greffer a cette cour fleurie...des rires d'enfants des sandwichs des sacs de chips des bbq en famille jamais j'aurais cru possible que a elle seule  cette piscine pouvait crée des moments inoubliable.

le gazon  a protégé nos pieds il nous a permit de se faire bronzer de faire une sieste au soleil

sa sent bon du gazon!!!

mais voila que  mon gazon est devenue jaune et laid un peu comme mon couple a cette époque, j'avais beau le tondre mettre de l'engrais l'arrosser,rien y faisait il se mourrait a petit feu, nous devions faire face a une épreuve qui fut a mon avis la plus difficile a surmonter.

Ne plus jamais voir mes fleur ,ne plus jamais ouvrir la porte de ma maison cette maison que j'ai temps aimer cette porte que j'ai ouverte pour mes amies ma famille.Sa peut te sembler un peu bizzarre mais j'ai du faire un deuil de ces bonheur.

J'ai quitté ma maison le 13 décembre 2013

j'ai quitter a ce moment la une vie de cartier a laquelle je m'étais profondément attacher

et j'ai été incapable durant deux ans de passer devant

et voila quand se soir du 31 octobre 2015 mon fils me demande d'aller passer l'halloween dans notre ancien quartier

je n'est d'autre choix que de lui répondre: oui

 

Mes fleurs on disparue elle ne sont plus la 

en l'espace d'une faction de seconde j'ai vue mes dix années de vie se défiller  a une vitesse grand v dans ma tête,

 

et ces la que j'ai comprit que je devais fermer cette porte qui n'était plus la mienne, se n'étais plus ma maison 

j'ai comprit aussi que je devais semer mes graines de bonheur a un autre endroit...

cette endroit que je n'est pas encore trouver 

mais dont je rêve souvent, cette endroit ou je pourrais a nouveaux voir pousser mon gazon.

a la prochaine valise